rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.uttwiller.fr/data/fr-articles.xml

Sucrée ou salée ?

Il faisait bon flâner hier dans les rues d’Uttwiller, au milieu des 205 emplacements du marché aux puces qui affichait complet du côté des exposants. « Pour faire venir le public, nous nous appuyons sur plusieurs animations, dont le marché aux puces, un manège pour enfants, des stands de confiserie, de la restauration midi et soir, un orchestre et une piste de danse », énumère le président de l’association sports et loisirs (ASL) d’Uttwiller, Jacqui Hoff.

Des visiteurs par milliers

Difficile de connaître exactement le nombre de visiteurs puisque l’accès à la fête est gratuit, mais il est estimé à des milliers. Ce que l’on connaît en revanche est le nombre de bretzels vendues en une journée par la dynamique équipe composée de près de 80 bénévoles. « Depuis cinq à six ans, nous en vendons plus de 6000. Il y a 19 ans, pour la première édition, nous en avions vendu 1200 ! Nous avons aussi introduit la bretzel sucrée faite avec une pâte à beignet. Mais majoritairement, les gens préfèrent la salée », ajoute le président fier de l’ampleur qu’a pris la manifestation. Et de préciser qu’à Uttwiller, on dit « la » bretzel et non « le » bretzel. Qu’on se le dise !

Avec la fête folklorique d’Imbsheim, celle de la bretzel est l’une des manifestations phares de l’été au pays de Hanau. Ce succès ne doit rien au hasard. La communication auprès des offices de tourisme, des campings et des chambres d’hôtes est particulièrement soignée. Et pour ceux qui s’intéressent à la légende de cette gourmandise alsacienne, quatre panneaux ont été posés il y a dix ans dans la commune pour en faire connaître l’histoire. Pour les protéger des aléas du climat et du vieillissement, ils ont été émaillés en 2013.

Si la fête attire de nombreux touristes et des Alsaciens d’un peu partout, elle permet aussi de dynamiser la vie du village. « En avril-mai, nous organisons une sortie pédestre pour les habitants, qui s’achève à midi dans la commune avec un barbecue », précise encore Jacqui Hoff. Chez les particuliers qui tiennent des stands, la bonne humeur est aussi au rendez-vous. Elodie et Cindy, d’Ingwiller, sont ravies de leur journée. Cette année, elles ont surtout vendu des livres et des vêtements pour bébé. « On est très bien placé, juste en face de la mairie et non loin du stand des bretzels ! » commente Cindy. Et quand le temps est au beau fixe, les affaires ont tendance à l’être aussi.

Source : DNA, publiée le 10/08/2015


Page lue 1368 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !